Perte de repère - histoire personnelle

ūüĆÄ#Rep√®re et #pertederep√®re


Depuis 4 ans, mes repères ont changé et je suis en pleine reconstruction de mes fondations.


Il y a 4 ans, mon père est mort.


Mon père représentait une sorte d'ancre, à laquelle je m'accrochais comme pour me sentir en sécurité.

Je savais que peu importe ce qui pouvait m'arriver, je pouvais m'y raccrochais, retourner à bon port.


Or en faisant cela, je m'éloignais de ma propre autorité. Je lui octroyais la responsabilité de mon bien-être et de ma sécurité intérieure.

Car même si nous n'étions pas souvent d'accord, j'avais comme repère son opinion pour m'y accrocher ou m'y opposer.

J'étais donc conditionnée à suivre ou à fuir ses modes de vie et de penser.

C'était inconsciemment, le jeu que l'on jouait .


Il y a 4 ans, j'étais encore une petite fille guidée par ses rêves et ses idéaux, fuyant beaucoup de responsabilités matérielles.


Confrontée à la mort et à la maladie, j'ai vécu beaucoup d'insécurités que je n'avais jamais eu l'occasion de regarder vivant une vie confortable, loin et sans trop de difficultés.


Depuis, j'apprends.

J'apprends à regarder, à ressentir les effets de sa transmission et de ces insécurités.


J'apprends à redéfinir ce qu'est pour moi la notion de sécurité.

J'apprends √† me relier, √† trouver mon ancre √† l'int√©rieur plut√īt qu'√† l'ext√©rieur.


Je m'inspire de la nature pour me rassurer et me dire qu'après l'hiver il y a toujours un printemps, et que selon l'hiver que je m'autorise à vivre, le printemps sera ou non florissant.


J'apprends à faire confiance à la Vie avec un grand V, à écouter son flow dans mon intérieur; à suivre ce rythme, son rythme, mon rythme car nous ne sommes pas séparées.


J'apprends...

Je n'y arrive pas toujours et c'est ok...

Parfois j'oublie qui je suis, alors je m'épuise, j'en fais trop car comme avant, je cherche à plaire, à convaincre, à être aimée...

Et parfois je me laisse guider, et j'accueille ce qui m'est donn√© de go√Ľter.


Cette Vie c'est une danse, que j'ai choisi de danser.

Un chant que j'ai choisi de chanter.

Un repère que j'ai choisi de prendre.


Sophie Anastassiades

Coach holistique à Marseille et Joouques

www.sophie-anasta.com

9 vues0 commentaire